Chaleur et baignade :  risque d’hydrocution

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Chaleur et baignade

Attention! à l’hydrocution

La baignade après une exposition à de fortes chaleurs nécessite des précautions afin d’éviter le choc thermodifférentiel autrement ap­pelé hydrocution. Il peut survenir lors­que notre corps est plongé trop brutalement dans l’eau dépendamment du gradient de température, mais surtout de la susceptibilité individuelle. L’hydrocution est un accident caractérisé par une soudaine perte de connaissance (syncope) de la victime avec un arrêt réflexe de sa respiration et risque d’arrêt cardiaque, comme c’est généralement le cas. Elle provoque un coulé à pic qui est mortel si la personne n’est pas immédiatement ramenée en surface, puis réanimée.

Les raisons de la syncope

Pour se protéger de l’agression thermique lorsqu’on s’immerge après une exposition prolongée au soleil, notre organisme réagit par une contraction réflexe des vaisseaux souscutanés (vasoconstriction) pour limiter le refroidissement du sang. Son danger après leur dilatation due à l’exposition au soleil, la digestion, la prise d’alcool ou l’exercice physique, est de provoquer un trop brusque afflux sanguin vers le cœur qui le fait trop ralentir (bradycardie) au point de risquer de s’arrêter tellement il peine, déclenchant la syncope aboutissant à la no­yade, donc au décès, comme toute perte de connaissance dans l’eau.

Prévenir les risques

Il est important d’éviter le contact brutal avec l’eau, comme sauter à l’eau pour se rafraichir après un effort, et redoubler de prudence après une longue exposition au soleil: il ne faut surtout pas entrer dans l’eau par plongeon comme nous sommes tentés de le faire à bord d’un bateau, mais progressivement. Et donc ne jamais pousser à l’eau une personne dans ces conditions.

Nous devons avant tout nous mouiller les zones les plus riches en récepteurs thermiques: la nuque, le thorax et le dos pour atténuer les effets du choc thermique en préparant le corps à la température de l’eau

F.RENÉ
  • Article mis à jour le 20/04/2017
  • - Lu 4343 fois


  • Chaleur et baignade :  risque d’hydrocution
    4.4 51 votes

  • Vos appréciations 


  • Partagez cet article

    ©  LA PLONGÉE DANS TOUTE SA THÉORIE, 2018  − Tous droits réservés
    Reproduction intégrale ou partielle interdite, sauf à usage personnel

    Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
    Votre commentaire